Apprends assistante dentaire, deviens technologue du lait

Les pros vont de l’avant à l’instar d’Olivia Hinni

Des dents de lait aux milk-shakes: à 24 ans, Olivia Hinni a déjà accompli deux formations professionnelles. L’une dans le domaine de la santé et l’autre dans l’industrie alimentaire.

Apprends assistante dentaire, deviens technologue du lait

Vous avez fait votre entrée dans le monde du travail en optant pour une formation professionnelle initiale d’assistante dentaire. Qu’est-ce qui a motivé votre choix?
A la fin de l’école obligatoire, je n’arrivais pas à me décider pour une profession. J’ai donc opté pour une dixième année dans une école de commerce en Suisse romande et pendant ce temps, j’ai fait des stages dans différentes branches qui m’intéressaient. Le métier d’assistante dentaire était alors celui qui me plaisait le plus. Il exige beaucoup de doigté et une grande précision. Ce sont là des qualités que je possède, notamment grâce à mon hobby, la peinture.

Aujourd’hui, vous êtes technologue du lait. Qu’est-ce qui vous a fait changer de voie?
C’était le hasard. J’étais heureuse dans l’exercice de ma première profession et, après mon apprentissage, j’ai pu continuer de travailler chez le dentiste qui m’avait formée – mais seulement à 60 pour cent. Des connaissances m’ont demandé si, le reste du temps, je ne voulais pas donner un coup de main à la fromagerie de mon village. J’ai accepté et dès le premier jour, j’ai trouvé ça formidable. Lorsque mon chef m’a demandé si je ne voulais pas entreprendre un deuxième apprentissage pour devenir technologue du lait, je n’ai pas hésité longtemps. C’est ainsi que j’ai passé, si j’ose dire, des dents de lait aux milk-shakes.

Quels obstacles avez-vous rencontrés tout au long de votre parcours de formation?
Le changement s’est fait sans problème. J’ai pu accomplir ma seconde formation en deux ans au lieu de trois et j’ai été dispensée des cours de culture générale à l’école professionnelle. Toutefois, j’ai dû faire preuve de beaucoup de flexibilité. En effet, je gagnais moins, j’avais moins de temps pour mes amis et mes connaissances et je devais m’adapter à de nouveaux défis – par exemple commencer de travailler à 5 heures du matin.

Qu’avez-vous appris d’essentiel durant votre formation initiale qui vous sert aujourd’hui dans l’activité que vous exercez?
Mes connaissances dans le domaine de l’hygiène ont été un grand avantage. J’ai été surprise de constater à quel point l’hygiène compte également dans la branche alimentaire. L’esprit d’équipe, que j’avais pu développer en cabinet dentaire, m’a également été utile. Dans une fromagerie de village comme chez le dentiste, on travaille dans un petit groupe et il faut que l’harmonie règne entre collègues.

Pourquoi est-il si important de toujours continuer à se former?
Aujourd’hui, ma formation professionnelle repose sur deux piliers et j’ai par conséquent davantage de possibilités de me développer. Mes deux métiers me plaisent et j’aimerais bien pouvoir les exercer les deux en même temps … (rires). A cela s’ajoute que chacune de mes formations m’a permis d’élargir mon horizon. 

Le profil d’Olivia Hinni 

Age 24 ans
Première profession assistante dentaire CFC
Deuxième profession technologue du lait CFC
Autres diplômes 10ème année scolaire à l’école de commerce de Saint-Imier
Employeur Société coopérative de fromagerie de Riggisberg

LE BON SCÉNARIO

Parcours professionnel & carrière (7 min)
La formation professionnelle supérieure


Links

Planification de la carrière professionnelle
Nouvelle orientation, formation continue, reconversion: l’orientation professionnelle vous donne des conseils pour planifier votre parcours professionnel et vous présente les offres de formation et de formation continue existantes.
Orientation professionnelle