Hautes écoles universitaires et pédagogiques

Les hautes écoles universitaires proposent une large palette de filières académiques et les hautes écoles pédagogiques préparent à la profession d’enseignant. En combinant maturité professionnelle et examen complémentaire, il est possible d’entreprendre des études universitaires. Les titulaires d’une maturité professionnelle peuvent aussi être admis dans une haute école pédagogique sous réserve de satisfaire à certains critères complémentaires.

La Suisse compte dix universités cantonales et deux écoles polytechniques fédérales (EPF).  Etablissements à vocation académique par tradition, les hautes écoles universitaires mènent principalement des activités de recherche fondamentale, à l’inverse des hautes écoles spécialisées, dont l’axe prioritaire est la recherche appliquée. Les hautes écoles pédagogiques préparent pour leur part à la profession d’enseignant.

Conditions d’admission

  • Les universités cantonales et les EPF exigent des personnes qui souhaitent suivre un cursus bachelor qu’elles soient titulaires d’un certificat de maturité gymnasiale. Elles admettent aussi les professionnels qui ont suivi une formation professionnelle initiale sanctionnée par un certificat fédéral de capacité (CFC), obtenu le certificat de maturité professionnelle et réussi l’examen complémentaire (voir Passerelle ci-après). En Suisse, l’admission aux filières universitaires, hormis quelques exceptions, n’est conditionnée par aucun critère complémentaire.
     
  • Les hautes écoles pédagogiques exigent des personnes qui souhaitent suivre un cursus bachelor qu’elles soient titulaires d’un certificat de maturité gymnasiale. Elles admettent aussi les professionnels qui ont suivi une formation professionnelle initiale sanctionnée par un certificat fédéral de capacité (CFC) et obtenu le certificat de maturité professionnelle, sous réserve que ces personnes justifient de connaissances répondant aux exigences d’une maturité spécialisée dans le domaine de la pédagogie et remplissent certains critères complémentaires.

Passerelle
L’examen complémentaire (passerelle maturité professionnelle - hautes écoles universitaires) est proposé par la Commission suisse de maturité et organisé par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Deux sessions d’examen ont lieu tous les ans dans chacune des trois régions linguistiques. En général, les candidats se préparent en suivant le cours préparatoire d’une année proposé par diverses écoles publiques et privées, mais ils peuvent aussi se préparer en autodidacte. SEFRI

Le certificat d’examen complémentaire n’équivaut pas juridiquement à un certificat de maturité gymnasiale. Associé à un certificat de maturité professionnelle, il donne toutefois accès à toutes les filières d’études de toutes les hautes écoles universitaires de Suisse. Le certificat d’examen complémentaire ne permet d’être admis dans des universités étrangères que dans la mesure où celles-ci veulent bien reconnaître le certificat.

Liens

Hautes écoles universitaires suisses
La Suisse compte quinze hautes écoles universitaires et institutions du domaine des hautes écoles.
SEFRI

Types de haute école suisse
Le paysage des hautes écoles suisses comprend trois types de haute école: les hautes écoles universitaires, les hautes écoles spécialisées et les hautes écoles pédagogiques. Le site educa.ch montre ce qui caractérise ces trois types de haute école.
Orientation professionelle