Avec mon CFC en poche, j’ai pu faire carrière

Bea Nietlispach voulait évoluer dans sa profession. C’est pour cette raison qu’elle a décidé, à 35 ans, de faire un certificat fédéral de capacité (CFC). Aujourd’hui, 20 ans plus tard, elle nous raconte comment cela a été possible et nous parle de l’influence que cette décision a eue sur sa carrière.

Madame Nietlispach, comment a démarré votre carrière professionnelle?
Mon parcours est très atypique. Au départ, je voulais devenir éducatrice de home, mais finalement j’ai suivi des cours du soir dans une école de commerce et j’ai travaillé dans un bureau pendant plusieurs années. Plus tard, j’ai passé l’examen professionnel de spécialiste en assurances sociales. J’ai pu le faire sans avoir de diplôme grâce à mon expérience professionnelle. À un moment donné, j’ai senti que j’avais envie de m’orienter vers la gestion d’équipe. J’avais en tête un poste précis chez mon employeur actuel, mais pour pouvoir occuper ce poste, il fallait un certificat fédéral de capacité, ce que je n’avais pas.

Vous vous êtes lancée dans une certification professionnelle pour adultes afin d’augmenter vos chances d’obtenir un poste précis?
Exactement. Même si le CFC ne me garantissait pas d’obtenir la place de mes rêves, je savais que sans qualification reconnue, je n’avais vraiment aucune chance de l’avoir. J’avais aussi une seconde raison: je m’étais aperçue que je travaillais autant que les autres, mais que je gagnais moins. Je savais que la situation ne changerait pas tant que je n’avais pas de diplôme. J’ai voulu faire bouger les choses.

Par quel moyen avez-vous su qu’il était possible de faire une certification professionnelle à l’âge adulte?
Par hasard. C’est une personne dans mon quartier qui m’a raconté qu’elle a fait un CFC à l’âge adulte. Alors je me suis dit: super, je veux faire ça aussi!

Pendant votre formation, vous avez continué à travailler à 100 %. Comment avez-vous vécu cette période?
J’avais déjà 35 ans lorsque j’ai commencé les cours pour mon CFC. J’ai dû me réhabituer à apprendre. Réussir à combiner le travail et l’école n’a pas été facile, mais cette voie de formation est celle qui m’a convenu et elle m’a mené à l’objectif voulu. 

Avez-vous été soutenue durant votre formation?
Mon employeur m’a soutenue, car j’ai pu me former à l’interne avec les autres apprentis. Cependant, mis à part les jours de congé offerts pour pouvoir passer les examens, j’ai dû assumer moi-même les coûts de la formation.

C’était donc une période intense. Au final, dans quelle mesure votre certification professionnelle a-t-elle constitué un avantage?
La formation m’a permis de mettre à jour mes connaissances professionnelles. D’un point de vue personnel, je suis fière d’être parvenue à réaliser quelque chose que je n’aurais pas pensé être capable de faire. Aujourd’hui, je me sens aussi compétente que les autres et sûre de moi. Le bonheur que j’ai ressenti après avoir obtenu mon CFC m’a surpris moi-même! C’est seulement à ce moment-là que je me suis rendu compte que j’avais souffert du fait d’être perçue moins bien que les autres.

Qu’est-ce que cette formation a changé pour vous au niveau professionnel?
Elle m’a ouvert les portes de la carrière dont je rêvais. De plus, elle m’a motivée à aller encore plus loin. Aujourd’hui, j’ai un poste à responsabilité: je suis cheffe d’équipe, responsable de 13 collaborateurs. J’ai atteint mon objectif professionnel et j’en suis très heureuse.

Recommanderiez-vous la certification professionnelle pour adultes?
Absolument! Dans les professions de la vente, le CFC est très important. C’est pourquoi je recommande à tout le monde, aussi à ceux qui sont déjà actifs dans le monde du travail, d’obtenir une certification professionnelle.

Bea Nietlispach

Âge: 55 ans
Position:

Employée de commerce CFC,
cheffe d’équipe

CONDITIONS POUR OBTENIR UNE CERTIFICATION PROFESSIONNELLE À L’ÂGE ADULTE

Il existe en Suisse près de 250 formations professionnelles initiales. Les adultes peuvent eux aussi obtenir un certificat fédéral de capacité (CFC) ou une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) dans toutes les professions.

Pour obtenir une certification professionnelle, vous devez remplir les conditions suivantes:

  • Bonnes connaissances d’une langue nationale
  • Bonnes compétences de base
  • Motivation et persévérance


Témoignages

Témoignages